La Place de la République

Notre projet pour la Place de la République

Embellir et multiplier les usages de la place de la République pour en faire un espace vivant, accueillant et représentatif de notre ville.

L’aménagement favorisera donc le partage de l’espace public et créera des lieux de rencontres agrémentés d’espaces verts et arborés.
L’utilisation de matériaux nobles, le choix de mobiliers urbain de qualité, l’installation d’éclairages contemporains et respectueux de l’environnement apporteront une réelle valeur ajoutée à l’esthétique de cette place du centre historique.

La place de la République ne sera plus un simple parking mais deviendra un point central de notre commune, facilitant l’accès aux commerces, l’organisation d’animations et le partage au quotidien de temps de convivialité au coeur du centre-ville.

esquisse_placedelarepublique

 

Ce qu’affirme Philippe CASILE

Philippe CASILE récuse notre projet, pas assez ambitieux à ses yeux. Il a laissé entendre en réunion publique puis dans différents écrits   avoir une vision bien plus audacieuse pour la place de la République.

Ce que nous avons constaté

Nous attendons toujours l’exposé détaillé de sa vision audacieuse pour la place de la République. Il ne nous l’a jamais présentée, ni dans son programme électoral, ni lors des commissions urbanisme.

Son attitude est toujours la même : aucune participation constructive au travail municipal en commission, critique systématique du travail des élus majoritaires, aucune contre-proposition.

Pour ce projet phare , nous avons donc poursuivi le travail commencé lors de la précédente mandature, examiné en commission urbanisme les propositions du bureau d’étude, consulté la population et les differents utilisateurs de cet espace ( commerçants, riverains, services publics, etc… )

A aucun moment M. CASILE n’a fait part de ses réticences sur le projet retenu. Ce n’est que lors de la réunion publique  où le projet retenu était présenté à la population, face aux journalistes, qu’il a tout d’un coup développé son idée pour la place. Nous avons découvert, ébahis, son idée de couvrir la Place  d’une terrasse au niveau de l’entrée de la médiatheque  et de loger dessous  un parking semi souterrain.

Un projet dont nous pouvons douter de l’intêret architectural et de mise en valeur de la place ainsi que de sa validation par les Bâtiments de France et dont le coût n’a pas été annoncé par Philippe CASILE. Ce dernier assurant pouvoir  le financer par la vente d’un terrain municipal à un promoteur immobilier, situé dans le quartier des Mollieres.  Ce terrain en question est le terrain sur lequel notre équipe a choisi d’y implanter le projet des Jardins Partagés. Projet qui connait depuis son ouverture en juin 2014 un succès incontestable auprès des Arbreslois.